• Jean Richard, le cirque des vedettes : Tarass BOULBA

     

    Jean Richard, le cirque des vedettes : Tarass BOULBA

    Jean Richard, le cirque des vedettes : Tarass BOULBA

    Tarass Boulba, alias Emilien Beautour en compagnie de Jean Richard

    Jean Richard, le cirque des vedettes : Tarass BOULBA

    Jean Richard, le cirque des vedettes : Tarass BOULBA

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Août à 18:46

       Derrière ce sobriquet de "Tarass BOULBA", se cachait l'excellent dompteur Emilien BEAUTOUR (1929-1995). Issu d'une

    grande famille de cirque française, Emilien à toujours présenté des numéros de fauves avec des touches de "férocité" comme

    on appelait cela à l'époque. Son épouse Joséphine "Carmen" MARTINEZ était toujours présente à la port de la cage pour

    envoyer les bêtes. 

        En 1979, de retour d'une tournée italienne chez Césare TOGNI, il présenta des tigres sous le chapiteau Jean RICHARD

    avec ce style qui lui était propre. L'hiver venu, on le retrouva sous l'immense toile du "Nouvel HIPPODROME de PARIS",

    toujours avec ses tigres. L'année suivante, il reprit de nouveau la route avec le chapiteau bleu et rouge, connaissant un grand

    succès auprès du public.

         Son frère Alfred, dit "Alfredo" était lui-aussi un excellent dresseur, et il promena très longtemps un superbe groupe de

    panthères dans l'Europe entière. Tradition familiale oblige, Emilien n'oublia pas de former son fils Alfred, qui après avoir bien

    assimilé les conseils paternels, présenta à son tour des numéros de fauves dans de nombreux cirques. Intégrer dans la

    "maison TOGNI", il continu aujourd'hui le voyage, et l'on se rappelle des tournées 2010 et 2011 du "Cirque Arlette GRUSS" 

    où il dirigeait de main de maître un superbe groupe de 6 tigres multicolores.

          Pour conclure, je mes souviendrait toujours du passage de "Tarass BOULBA" au Cirque Jean RICHARD, ayant encore

    aujourd'hui les images de sa forte personnalité et sa stature impressionnante. Lors de l'hiver 1982, je l'ai revu à Paris, sur la

    Pelouse de Reuilly, lors des galas de fin d'année du "Cirque Achille ZAVATTA", puis il repartit vers l'Italie où il finit  sa carrière,

    je crois en 1984.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :